Qu’est-ce que ce rôle si important des parents face à chacun de leurs enfants ? L’éducation : une relation qui a commencé le jour de la naissance, pour le père, et, d’une certaine manière, neuf mois avant pour la mère, dans une relation d’abord fusionnelle où le père est ensuite intervenu, consciemment ou non, pour faire comprendre à ce bébé qu’il est fait pour grandir et s’ouvrir à autre que sa mère….

La relation que vous vivez avec votre enfant, comme celle que vous avez vécue avec vos parents est dite "fondamentale" Elle a laissé chez vous des marques indélébiles, vous laisserez chez vos enfants des traces ineffaçables….

Votre vocation parentale s’inscrit dans votre vocation au mariage ! Dans la corbeille des mariés il y avait beaucoup de cadeaux à découvrir et vous continuez à puiser ce dont vous avez besoin, pour vous, mère, pour vous, parents, pour chacun de vos enfants ! Un grand équilibre serait- il nécessaire à qui accueille et éduque un ou des enfants ?

Vous êtes appelée à vous donner toute entière sans vous laisser arrêter par des attraits que vous ressentez, et tout ce que vous portez en vous, dans cet amour parental, y compris une part de recherche de vous-même, car rien n’est parfait !
Vous n’avez à céder ni à la peur de ne pas être à la hauteur, ni au laisser aller devant la difficulté ! Une certaine maitrise –la vôtre – s’appuie sur ce que vous avez vous-même, reçu et emporté, sur la maturité acquise, dans l’expérience…. Sur des conseils reçus, un soutien, des partages…mais aussi au-delà d’une maitrise, une ouverture de cœur qui vous permet d’accueillir le Souffle de l’Esprit.

Car vous le savez vous n’êtes pas seule ! Le Seigneur vous a dit à chacune : "Je vous enverrai mon Esprit Saint". C’est l’Esprit Saint qui nous fait passer de l’amour assez spontané où se mêle toujours un peu de recherche de soi, à l’amour gratuit, ouvert et désintéressé ! Cet amour gratuit doit vous donner de l’assurance dans ce que vous vivez avec vos enfants !

Plus votre enfant grandira, plus il sera sensible à l’accueil que vous allez lui réserver quand il vous abordera…Il importe qu’il sente très vite que vous allez vraiment vous rencontrer dans cet échange qu’il sollicite ! Heureuse fille ou fils, heureux enfant qui sent que sa mère n’a rien d’autre à faire que… l’accueillir ! Il sait alors, ce qui pourra se dire, sans risque de provoquer irritation ou réticence.

Quoi de plus important pour un enfant, que de pouvoir aborder maman ou papa avec la spontanéité du tout petit qui vient se jeter dans les bras de son père ou sa mère ! Dans l’accueil, il sera renvoyé à ce temps de la petite enfance ! Alors le courant va passer ! Alors même si vous n’avez pas aujourd’hui la réponse à sa question. Il a vécu un temps fort avec papa ou maman, et cela n’a pas de prix ! Cela peut l’habiter longtemps.

Vos rencontres avec vos enfants se feront souvent dans un curieux mélange de fermeté et de douceur de votre part, face à un jeune ou un enfant à la fois démuni, interrogatif, ou émerveillé, cela peut arriver aussi - qui cherche et veut construire sa liberté…. Il sentira votre présence vraie. Vous êtes devenue instrument nécessaire pour le conduire et peut être déjà "serviteur inutile" pour une œuvre que "vous servez", mais qui vous dépasse.. Qualités humaines et œuvre de l’Esprit vont s’allier ! Tout s’unit pour vous inspirer l’attitude juste qui met votre enfant à l’aise. Attention et présence ! Secret du rayonnement de certains êtres et pourquoi pas déjà les parents ! Vous avez grâce d’état pour cela. Oui, cela vous est donné. Vous n’êtes pas seules Et c’était dans votre corbeille de mariés- ou, la grâce de votre sacrement de mariage ! Utilisez-le, là aussi, ce sacrement !
Pensez- vous aux anges gardiens de vos enfants ? Un célèbre père accompagnateur disciple de st Ignace disait qu’il aimait contempler l’ange gardien de celui qui l’abordait ! Cela pourrait faire dissiper pas mal d’inquiétudes face aux choix de vos enfants et face à vous-même qui êtes entrain de vous demander comment vous allez vous y prendre dans cette « difficulté » pour ne pas braquer, ne pas céder, rester ferme, et tendre et douce et tant d’autres qualités encore.

Vos enfants, vous les avez reçus comme des cadeaux venus du ciel, et vous avez eu raison ! Qui de vous peut décider d’appeler à la vie si le Créateur n’y met pas son doigt, j’allais dire ne vous donne pas un coup de pouce ! Oui, la fertilité de votre couple est cadeau. Regardez les couples sans enfant. Ils vous trouvent bien gâtés !

Vos enfants, vous les suivez et, ils vous échappent. Vous leur montrez le chemin et vous les laisserez aller ! Vous êtes leurs parents, pas tout à fait leur Providence, même s’il est certain que vous êtes instrument de cette Providence et que vous devez tout faire comme si tout dépendait de vous et en même temps, vous en remettre au Seigneur comme si tout dépendait de lui ! Saint Ignace dit aussi quelque chose dans ce genre- je ne sais si c’est exactement comme cela mais, c’est ce que cela veut dire.

Avez-vous des "temps de parole" avec vos enfants ? C’est vrai que des choses se disent dans les allées et venues en voiture ; à la cuisine, quand vous préparez justement un soufflé ; ou cinq minutes avant de partir pour l’école, quand il faudrait une heure ! Quelle présence à l’enfant est possible pour une maman qui est si occupée le plus souvent… Epouse, mère de chacun, maitresse de maison, voire professionnelle, Engagée au dehors ! Mais surtout et avant tout : Maman. Capable d’entendre ce qui ne se dit pas, de voir ce qui se cache plus ou moins, de deviner et consoler un chagrin !

Lire la suite