Formation

Avant de s'engager définitivement dans la vie religieuse, chaque Petite Sœur doit suivre une formation initiale comprenant plusieurs étapes :

 


Le postulat

Le postulat est une période de durée variable qui doit permettre à la postulante d'authentifier sa vocation personnelle, et à la Congrégation de vérifier si la jeune fille peut espérer épanouir sa vocation dans le charisme et le style de vie apostolique qui lui est propre.

La postulante vit à l'intérieur d'une communauté de Petites Sœurs professes. Elle partage son temps entre le travail au service de la mission apostolique, la prière et l'étude spirituelle. Elle fait au cours de cette période l'apprentissage de la vie en commun.

Haut de page


Le noviciat

Le noviciat est la période privilégiée de la formation à la vie religieuse.

A son entrée au noviciat, la postulante reçoit, avec l'habit blanc, son nom de Petite Sœur. Dans la mesure du possible, elle garde son nom de baptême, précédé du nom de Marie.

Pendant le temps du noviciat, la Petite Sœur novice approfondit sa vie d'intimité avec le Christ, afin d'apprendre avec Lui et en Lui à connaître le Père, et à pénétrer son mystérieux projet d'amour en faveur des hommes.

Le noviciat dure deux ans.

Haut de page


La profession des vœux temporaires

Au terme du noviciat, la Petite Sœur novice qui a fait sa demande, si elle est jugée apte, est admise à prononcer ses premiers vœux d'obéissance, de chasteté et de pauvreté, selon la règle de vie de la Congrégation.

Les premiers vœux sont émis pour un an, renouvelables tous les ans. La durée totale de la période des vœux temporaires est de six à neuf ans.

Cependant, dès sa première profession, la Petite Sœur sait que son engagement envers Dieu est total et pris dans l'intention délibérée d'être admise à la profession perpétuelle.

Pendant la période des vœux temporaires, la Petite Sœur qui, désormais, partage à part entière la vie d'une communauté, poursuit sa formation théorique et pratique.

Haut de page


La profession perpétuelle

Au bout de six à neuf ans, selon son cheminement personnel, la Petite Sœur qui en fait la demande, si elle est jugée apte, est admise à faire profession perpétuelle.

La profession perpétuelle est l'acte par lequel, sous l'action de l'Esprit Saint, la Petite Sœur se consacre définitivement au Père, dans le Christ.

Par sa profession perpétuelle, la Petite Sœur s'engage définitivement dans l'Eglise à vivre la mission de l'Institut des Petites Sœurs des Maternités Catholiques au service de la famille.

Pour la Petite Sœur, la profession perpétuelle marque à la fois l'aboutissement des années de formation initiale, et le point de départ de toute sa vie qui se veut entièrement livrée à l'amour infini du Père.

Haut de page


Formation initiale et continue

Dès le point de départ de son cheminement spirituel dans l'Institut, la Petite Sœur décide fermement d'avancer dans la voie qu'elle a choisie en toute liberté.

Elle cherche à acquérir les vertus humaines et chrétiennes nécessaires à toute vie apostolique vécue en communion fraternelle.

Elle approfondit sa connaissance du Christ dans la prière personnelle et communautaire. Elle entre ainsi peu à peu dans l'expérience profonde de la vie avec Dieu, pour se laisser configurer au Christ par l'Esprit Saint, et tendre à unifier sa vie dans l'oblation filiale au Père.

Elle est attentive à parfaire sa compétence et ses connaissances humaines, spirituelles, doctrinales et professionnelles et à les adapter aux appels de la mission apostolique de la Congrégation.

Haut de page